Ciao Paris, Bonjour Boston

C’est le jour J ! Mes valises sont prêtes, j’ai pris le strict minimum pour une fille. Je reste quand même un ans et demi. J’ai pris trois bagages, (une énorme valise, une moyenne et une petite) on verra pour le supplément bagage à l’aéroport.

Cela fait des mois et des mois qu’on se prépare à ce fameux départ et là c’est AUJOURD’HUI – Jeudi 1er septembre 2016. Je suis totalement partagée entre l’excitation et la tristesse. J’ai quitté mon super appart, ma famille et mes amies. Mes amies m’ont dit au revoir la veille, on a fait une dernière bouff tous ensemble. Il faut quand même que je vous le dise, j’étais au bout de ma vie – (Mes amies vont me manquer comme jamais).

8 h 00 – Nous sommes à l’aéroport, mon mari, ma belle-soeur, un ami (BFF) et moi !

Je pars seule, mon mari me rejoindra dans deux semaines. Il doit finir deux trois trucs avant de partir (terminer son contrat de travail, finir de vider notre appart et profiter  de ses amis tranquillement sans sa femme ..).

Revenons à nos moutons, je pars en MODE SOLO. J’ai la frousse ! Je voulais tellement partir que je n’y ai pas pensé, mais  il y a quand même six heures de décalage horaire. Comment je vais faire pour appeler en France ?!

Mon téléphone ne fait que de vibrer et je reçois de doux messages de mes amies, de ma famille. C’est trop mignon, mais j’ai déjà envie de pleurer. Viens le moment fatidique, je m’enregistre et là je dis au revoir à tout le monde. Je fonds en larme dans les bras de mon mari, (femme de caractère oui mais femme beaucoup trop sensible aussi). C’est l’heure je m’avance vers les guichets. J’ai l’impression que ce départ va changer ma vie, au retour je ne verrais plus la vie de la même façon.

L’aventure commence maintenant comme dirait l’autre. 

Après, 6h de vol où d’ailleurs je me suis gelé les fesses ( rappel à moi même, la prochaine fois je prends mon plaide)

JE SUIS A BOSTON

Tu y crois toi ? De la banlieue du 91 à Boston, il n’y avait qu’un pas !

Une fois arrivé, il faut passer la douane! Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai un peu peur et si finalement il me disait de rentrer chez moi ?!

Il y a du monde, plein de monde mon tour arrive enfin. Le douanier à un visage impénétrable, il me prend mes empreintes digitales et me pose deux trois questions (j’ai oublié les questions trop perturbée à ce moment là). Il me demande un document, j’étais tellement stressée que je lui ai montré tous les documents que j’avais sur moi. Il me laisse passer tranquillement, en faite c’était pas grand chose!

Je sens déjà que je suis en Amérique dès la sortie de l’aéroport. Des odeurs d’hamburgers, de l’anglais partout et des grosses voitures. Je suis bien en Amérique. 

Je rencontre les deux autres collègues avec qui je serai en VIE.

Jérôme & Marie : Jérôme est un jeune homme assez déluré, toujours le mot pour rire (Je sens déjà que l’on va bien s’entendre). Marie a un tempérament plus calme, mais elle a l’air d’une gentillesse sans fin. Maintenant que j’ai tout quitté, c’est les deux seules personnes que je connais ici et puis on est dans le même bateau.

Notre entreprise, nous offre un mois d’hôtel près de là où est notre travail. Le temps de trouver un appart et une voiture donc direction l’hôtel.

Une voiture nous attend à la sortie, c’est la grande classe.

suv-boston-anaisthinks

Mon travail est situé à Northborough soit à 45 min de Boston – (mon Dieu j’ai quitté le 91 pour me retrouver en banlieue américaine).  Pendant, un mois je serais donc à 45 min de Boston dans une ville appelée Marlborough.

La route est longue, nous sommes un peu crevés. J’écoute mes musiques du moment en boucles.

Nous arrivons enfin à l’hôtel il est TOP, on ne s’est pas moqués de nous : jacuzzi, piscine et une suite.

Par contre à Marlborough, il y a tout simplement rien. Il y a notre hôtel et un mall à 20 min à pied. Nous sommes très loin des gros buildings et autres activités que l’on peut trouver en ville.

marlborough
Marlborough

Il est à peine 15h à Boston, mais déjà 21h en France. J’appelle et rassure tout le monde. Ils ont tous la même question à la bouche alors c’est comment les USA ? Je leur dis que pour l’instant c’est bien, mais bon à part contempler les paysages de ma fenêtre je n’ai encore rien vu.

Je regarde sur Google Map, Marlborough est vraiment excentré une seule idée me vient :

IL FAUT ABSOLUMENT QUE JE VIVE EN VILLE – I’M A CITY GIRL

Publicités

4 thoughts on “Ciao Paris, Bonjour Boston

  1. «L’aventure commence maintenant comme dirait l’autre. » Ahaha Koh lanta. Je suis contente d’etre tomber sur votre blog ça me donne vraiment envie de franchir ce pas entre Paris et un autre pays.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s